fr en

Cosmétique et pharmacie

Accueil / Cosmétique et pharmacie
ADC fournisseur cires pour l'industrie cosmétique wax provider for cosmetics industry

Dans le secteur des cosmétiques, les cires naturelles d’origine végétale ou animale sont largement utilisées pour leurs propriétés épaississante, stabilisante, hydratante, émolliente… Elles servent d’excipient, d’agent de texture, d’agent lubrifiant ou d’agent filmogène.

La cire est un ingrédient indispensable à la production cosmétique : toutes les cires pour l’épilation, mais aussi sticks et rouges à lèvres, déodorants, savons, crèmes et baumes, …

La cire entre également dans la composition et notamment l’enrobage de très nombreux produits pharmaceutiques : capsules de gélules, médicaments en « dragées » cirées…

La cire d’abeille, et les cires végétales sont les cires les plus couramment utilisés mais également la paraffine raffinée en thermothérapie par exemple, pour un traitement par la chaleur des muscles endoloris et des articulations raides.

ADC est fournisseur de cires spécifiques pour le secteur de la cosmétique et de la pharmacie

Nous formulons sur-mesure des cires techniques selon votre cahier des charges.

Le saviez-vous ?

Les cires naturelles végétales ou animales font partie d’un groupe de composés appelés cérides qui constituent un sous-ensemble d’un ensemble plus vaste de substances appelées lipides ; il s’agit d’esters d’acides gras et d’alcools gras.

Les acides gras naturels sont des acides carboxyliques saturés ou insaturés, à chaîne linéaire, dont les plus importants contiennent de 12 à 22 atomes de carbone en nombre pair.

Plusieurs données caractérisent les cires naturelles et renseignent sur leur composition dont l’indice de saponification.  L’indice de saponification est la masse (en mg) de potasse nécessaire pour saponifier 1g du corps gras (la cire) à chaud.

Mais qu’est-ce que la saponification ?

La saponification, c’est la réaction chimique d’une base (ou alcali) sur un corps gras (comme la cire) transformant un ester (le corps gras) en ions carboxylates et alcool.

Ledit corps gras est en effet au départ une molécule qui est un ester d’acide gras et de glycérol. La saponification est ainsi une séparation de cette molécule sous l’action de la base (=hydrolyse basique), qui transforme l’ester d’acide gras d’une part en sel d’acide gras, et d’autre part en glycérine.

C’est ainsi que l’on synthétise du savon.Et c’est la raison pour laquelle la cire est un composant de choix dans l’industrie des savons et détergents.

Les Phéniciens, 1000 ans avant notre ère, connaissaient déjà la saponification, faisant réagir de la soude végétale sur de l’huile d’olive. Germains et Gaulois employaient de leur côté des cendres alcalines de bouleau et de la graisse de chèvre.